Q

INFOS & TECHNIQUE

Malgré la démocratisation du marché des outils audionumériques, désormais accessibles à "tout le monde" en raison de l'évolution de la technologie, liée à la baisse des coûts des matériels, un enregistrement de qualité professionnelle ne peut être obtenu sans faire appel à une maîtrise des processus techniques mis en oeuvre par un opérateur expérimenté.

L'enregistrement en studio est une étape importante dans la vie de tout musicien : artiste solo ou groupe, que ce soit pour trouver des concerts, être repéré par une maison de disque ou vous faire diffuser sur les radios, un bon enregistrement est indispensable pour vous permettre de présenter efficacement votre travail.


POUR UNE PREMIÈRE EXPÉRIENCE, QUELQUES INFORMATIONS UTILES

Ne pas entrer en studio avant d'être fin prêt : les morceaux doivent être appris, en place et structurés car composer en studio n'est pas possible, du moins pour les groupes qui n'ont pas les moyens suffisants pour financer des séances multiples.
Chaque musicien devra connaître sa partition sur le bout des doigts mais aussi tenir compte du stress inévitable de l'enregistrement car, malgré les multiples possibilités offertes par la technologie avancée d'un enregistreur numérique, plusieurs prises seront parfois nécessaires pour réussir à obtenir le "sans faute" de chacun...
Un bon titre reposant sur la régularité d'un tempo adéquat, il est pratiquement impossible de ne pas s'appuyer sur un "click" (ou métronome), au moins lors de la première prise. Depuis la section rythmique avec batterie et basse jusqu'à l'artiste solo qui s'accompagne d'un piano ou d'une guitare, il sera essentiel d'être en mesure (!) de jouer de son instrument bien calé et sans être déstabilisé par cet incontournable "artifice".
Pour être en mesure de produire (dans une ambiance agréable et détendue !!) un travail efficace, il est essentiel de savoir garder son calme et de faire preuve de patience au cours des séances qui peuvent devenir épuisantes en raison de l'effort de concentration à fournir.
Pour conclure, se rappeler qu'en studio on ne bénéficie pas des conditions de concert où l'énergie débordante a tendance à masquer les erreurs et faire oublier les imperfections : l'enregistrement sera gravé "pour toujours" et devra satisfaire à de multiples écoutes, il doit être techniquement irréprochable.


STUDIO MOBILE ET CAPTATION

Enregistrer sur son lieu de répétitions permet de résoudre des problèmes de logistique tels le déplacement difficile des matériels (piano, orgue,...), ou des personnes (en cas de formation importante comme une chorale ou une batucada par exemple).

Faire venir à domicile un ingénieur du son avec son équipement représente alors une solution pratique, voire nécessaire, mais impose en retour quelques contraintes :
Assurez-vous que des bruits ambiants ou environnants ne parasiteront pas la séance d'enregistrement, et à plus forte raison en cas de prise en extérieur !

Comme les prises sont en règle générale collectives (et à moins de pouvoir isoler chaque musicien), les micros captent plusieurs sources sonores à la fois (la principale mais aussi des secondaires à moindre niveau), et donc les pistes enregistrées simultanément débordent les unes sur les autres, ce qui rend presque impossible une reprise (drop ou overdub) en cas d'erreur d'un musicien...

Pour cette même raison, et contrairement au cas des pistes individuelles qui peuvent être traitées séparément les unes des autres, le mixage sera moins précis et les marges de manoeuvre au niveau de la dynamique, de l'égalisation et des effets à appliquer seront limitées.

Ainsi pour les groupes, il est préférable de réserver cette solution d'enregistrement (idem une captation de concert) à la production d'une maquette de démonstration qui reflètera bien la prestation d'ensemble, un produit idéal pour la promotion (démarcher des dates de concert, concourir aux tremplins, etc...).


L'ENVIRONNEMENT

Régie 10 m² - Studio 32 m² - Cabine 8 m²

LES OUTILS

Enregistreurs TASCAM :

  • 2 x MX-2424 / 4 x DA-38 / DA-40 (dat studio) / DA-P1 (dat mobile) / DR-2d / CD-RW700
  • Mixage :

  • 2 x TMD-4000 TASCAM (studio exclusivement) YAMAHA 03D et 02R (studio mobile et sonorisation)

  • Micros :

  • Shure SM57 (2) / SM58 (3) / 565 SD / BETA 58A
  • AKG D440 (2) / D 112 - SENNHEISER e604 (4) / e906
  • Audiotechnica ATM 33A (2) - PRODIPE Studio Lamp pro - CAD Equitek e200 - NEUMANN TLM 193
  • Processeurs d'effets :

  • Lexicon PCM 90 / MPX 550 - Digitech 2120 / Studio Quad / Vocalist VR
  • Edition & montage :

  • Interface PC ViewNet MX - Cubase SX
  • Processeurs de finalisation :

  • 2 x ISP 5022 MkII / Finalizer Plus t.c. electronic / Ultra-Curve Pro DEQ2496.
  • Diffusion studio :

  • HK AUDIO Lucas 1000 / Ampli Luxman L30 + enceintes "custom"
  • Monitoring :

  • Casques Beyerdynamic DT 770 - Shure SRH 840
  • Ecoute en régie :

  • Ampli Pioneer SX-225 + Alesis monitor one Mk2 / Système Bose Acoustimass 3
  • Divers :

  • Outils M.A.O, instruments à disposition (batterie - guitares - piano droit - synthés)